Top Vins De France

Edition du 21/02/2017
 

CHATEAU MONT-REDON, UN GRAND TERROIR, UN VIN INOUBLIABLE

Excellence

Château MONT-REDON

L’histoire du Château Mont-Redon, c’est une belle réussite familiale de cousins, qui ont su avec intelligence, enthousiasme et professionnalisme perpétuer et développer l’héritage transmis. Pour preuve, l’arrivée de la quatrième génération au domaine. Du grand art.


Pierre Fabre, fils de Didier Fabre est en charge de la Cave, Yann Abeille, fils de Jean Abeille, est responsable des vignobles, Jérôme Abeille, deuxième fils de Jean, après ses études d’ingénieur, est à la partie commerciale, et, enfin, Patrick Abeille, troisième fils de Jean, Inseec à Bordeaux, s’occupe de la partie gestion, social, marketing et commercial France. Beaucoup d’investissements ont été réalisés grâce au dynamisme de Jean Abeille et de son cousin, Didier Fabre, afin d’optimiser la qualité et préparer l’avenir du domaine. Agrandissement de la cuverie de rouge avec l’implantation de huit cuves à pigeage supplémentaires, augmentation de la superficie de la cuverie de vinification des blancs... toujours dans la même démarche écologique, des matériaux adéquats ont été intégrés pour la construction de ces nouveaux bâtiments. “Nous avons aussi prolongé d’une quinzaine de mètres, nous raconte Jean Abeille, le souterrain créé par notre grand-père pour subvenir à ses besoins en eau, qui passe sous les bâtiments existants et remonte à l’air libre. Cela permet un appel d’air qui climatise naturellement les caves, la température à 7 mètres, hiver comme été, reste constante, aux alentours de 11°. Nous en avons profité pour construire une nouvelle réception de vendanges très fonctionnelle, une étape très importante pour préparer la qualité de nos grands vins. Elle est conçue avec une technologie de pointe, le tri sélectif passe sous l’œil de la caméra qui vient confirmer la sélection manuelle déjà effectuée en amont. Cette technique toute nouvelle impose des baies entières. Nous nous sommes donc dotés de trois conquets de réception de vendange vibrants, les raisins sont remontés par tapis jusqu’à l’éraflage, cela nous permet d’éviter la vis sans fin et d’être ainsi plus respectueux de la vendange. Toujours dans cette même démarche qualité, nous avons deux tables de tri optique XTRI, automatisées, distribuées par une maison italienne, c’est le premier prototype installé dans la région Rhône. Après éraflage et égouttage minutieux, les raisins sont répartis horizontalement sur une table vibrante avec un tapis tournant à grande vitesse, deux caméras et un laser balayent les raisins pour signaler un morceau de feuille, rafle... Cela permet le tri du botrytis et des grains roses pas totalement mûrs. Gros avantage de la technologie qui permet un tri grain par grain et non grappe par grappe comme c’est fait à la main. Les déchets sont éliminés par un convoyeur alors que les baies saines sont propulsées vers les cuves à pigeage pour la vinification. Grâce à cet outil ultra performant n’entre dans les cuves que le nec plus ultra ! Pour optimiser la qualité, nous avons conçu un process pour pouvoir rafraîchir la totalité de notre vendange de 25 à 12 ° dans le but de pouvoir faire une pré-fermentation à froid. Cela permet d’augmenter les extractions des anthocyanes et des tanins. Cela renforce ainsi la complexité aromatique et le fruité, bien à l’abri d’une quelconque oxydation. Les Blancs sont très aromatiques, avec beaucoup de gras, de rondeur, d’une bonne tenue acide, d’une grande longueur en bouche. Ils sont issus d’un terroir exceptionnel provenant du massif urgonien avec une zone calcaire qui permet aux vins blancs d’avoir une superbe minéralité et des arômes tertiaires d’une grande complexité. Les rouges, de couleur soutenue aux reflets violacés ont de jolis tanins fins et élégants, sont toujours très fruités avec du croquant, d’un bon potentiel de garde. La nature nous a gâtés ces dernières années avec une série de jolis millésimes, des vins complets et flatteurs qui séduisent les nombreux amateurs de nos vins qui nous suivent avec une fidélité constante.”

   

CHATEAU MONT-REDON, UN GRAND TERROIR, UN VIN INOUBLIABLE

Jean Abeille et Didier Fabre

84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone : 04 90 83 72 75
Télécopie : 04 90 83 77 20
Email : contact@chateaumontredon.fr

Site : boutique.chateaumontredon.com




> Le palmares des vins


CLASSEMENT MEDOC
e_medoc.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LATOUR (Hors Classe)
MOUTON-ROTHSCHILD
GRAND-PUY-LACOSTE
MONTROSE
PICHON-COMTESSE
CLERC-MILON
LASCOMBES
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(LAFITE-ROTHSCHILD)
(MARGAUX)
BATAILLEY
CANTENAC-BROWN
CLAUZET
HAUT-MARBUZET
TRONQUOY-LALANDE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(BRANE-CANTENAC*)
(LYNCH-BAGES*)
BEAU SITE
(CALON-SÉGUR*)
LA GALIANE
HAUT-BATAILLEY
CAMBON LA PELOUSE
DAVID
HAUT COTEAU
LAMOTHE-BERGERON
RAUX
SAINT-HILAIRE
TOUR DU HAUT MOULIN
TOURTERAN
COUDOT
FONBADET*
FONTESTEAU*
HENNEBELLE
HOURTIN DUCASSE*
LE MEYNIEU*
LES MOINES
(BROUSTERAS)
CASTERA
HAUT BARRAIL
LAGORCE BERNADAS
LAMOTHE-CISSAC
BOIS CARRÉ*
GRAVES DE LOIRAC
CISSAC
CLEMENT PICHON
LA CROIX
(LAFON ROCHET*)
ROSE BRANA
TEMPLE DE TOURTEYRON
ESTEAU
FOURCAS-HOSTEN*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BRIDANE
CARONNE-SAINTE-GEMME
CÔME
(COS LABORY)
LA MOULINE
LÉOVILLE-BARTON*
MAYNE LALANDE
VILLEGEORGE
DESMIRAIL*
FOURCAS-DUPRÉ
DEVISE D'ARDILLEY
LAGRANGE
LAYAUGA DUBOSCQ
ROLLAN DE BY
SAINT CHRISTOLY
LE BOURDIEU*
DOYAC
PANIGON
MAUCAILLOU
PLANTIER ROSE
LES MARCEAUX
PETIT BOCQ
SAINT-ESTEPHE
SAINT-AHON
TOUR-DU-ROC
LOUSTEAUNEUF*
LUSSAN*
MARQUIS DE TERME*
MONGRAVEY
CROIX du TRALE*
HOURBANON*
(LAMARQUE*)
REYNATS
SOULEY-SAINTE-CROIX



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
AGASSAC
BEYZAC*
(GORRE*)
CHANTEMERLE
DOMEYNE
TOUR SIEUJAN
PONTAC-LYNCH
TOUR MARCILLANET
SIORAC
LABADIE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ESCOT
MOULIN ROUGE
(POUJEAUX)
(TOUR DE BY*)
VITICULTEURS FORT MEDOC*
DONISSAN*
GRANINS-GRAND-POUJEAUX*
FAUGEROUX
LARRIVAUX
LE TEMPLE*
(SIGOGNAC)
SÉRILHAN

 A l'honneur

 Suivez nous

Patrick Dussert-Gerber sur Facebook Patrick Dussert-Gerber sur Twitter Patrick Dussert-Gerber sur LinkedIn Patrick Dussert-Gerber sur Viadeo




MILLESIMES 2016
Edition annuelle

Le terroir, sinon rien

Les grands vins racés et ... les autres

EXCLUSIF

Feuilletez gratuitement MILLESIMES en ligne comme le vrai magazine en tournant les pages

CLIQUEZ ICI


Recevez MILLESIMES en édition interactive PDF dès votre règlement
7 €
(format numérique PDF)

Recevez MILLESIMES en édition papier 464 pages en couleur présentation luxueuse


France Métropolitaine
15€
(port prioritaire compris)



 Les classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Roger JAFFELIN et Fils


Ce vignoble familial existe depuis plusieurs générations. Monique et Roger Jaffelin s’installèrent en 1950 et agrandirent le vignoble en rachetant des parcelles sur les communes de Chorey-lès-Beaune, Beaune et Pernand-Vergelesses. Aujourd’hui, Roger Jaffelin profite d’une retraite bien méritée, l’exploitation étant reprise par ses 2 fils, Yves et Pierre, qui perpétuent la tradition de ce vignoble de 10 ha et élèvent leurs vins très soigneusement (cuvaison 12 à 16 jours, élevage en fûts de chêne, dont 1/3 de neufs, de 12 à 16 mois selon les millésimes…). Pour Pierre Jaffelin, “les rouges 2015 sont colorés, avec des degrés magnifiques, des vins qui n'ont pas eu besoin de chaptalisation; seul hic, sur certaines parcelles les quantités sont faibles, et d'une manière générale, - 50 % sur la récolte ! Les blancs ont davantage de quantité, sont charpentés, vifs, délectables. Depuis 2010, nous avons été régulièrement grêlés, le vignoble n'a pu produire que des petites quantités, ce qui nous a empêché de participer à des concours.” Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Creux de La Net rouge 2013, au nez gourmand et complexe, avec ces senteurs de cerise et de framboise, légèrement poivré, est de bouche intense, d’excellente évolution comme en atteste ce 2010, d’une belle expression aromatique, avec une attaque soyeuse, dégageant une bouche riche et charnue, aux notes de cassis, de sous-bois et de réglisse. Dans la lignée, le Pernand-Vergelesses les Fichots 2013, coloré, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, coloré, bien parfumé en bouche. Le Pernand-Vergelesses Les Belles Filles rouge 2013, de bouche dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs. Excellent Pernand-Vergelesses rouge 2013, tout en finale comme le Beaune Premier Cru Belissand 2013, aux connotations de cerise confite, riche en arômes comme en charpente. Le Pernand Vergelesses Clos de Bully 2013 est de robe profonde, riche et complet avec des notes de réglisse et de cassis, un vin corsé, ample, avec des tanins soyeux mais très structurés.

Roger, Yves et Pierre Jaffelin
Chemin des Vignes Blanches
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 52 43 et 03 80 26 14 08
Télécopie :03 80 26 10 39

Domaine BERTHAUT-GERBET


Exploitation familiale (6e génération) de 13 ha. Les vignes sont cultivées dans le souci du respect du terroir, peu d’engrais et le minimum de traitements phytosanitaires afin de respecter l’environnement. Les vins sont élevés en fûts de chêne 18 à 24 mois selon les appellations et les millésimes, dont 20% en fûts neufs. Amélie Berthaut a repris les vignes de sa mère (Gerbet), plus celles de son père (Berthaut). “Ce millésime 2015 est une très belle année mais petite quantité en Gevrey-Chambertin et Fixin, nous raconte Amélie Berthaut, ce qui n'est pas le cas pour les Vosne-Romanée, qui, eux, sont plus présents en quantité, mais en bref, que dire, sinon que les 2015 sont exceptionnels ! Suite à la fusion avec le vignoble Gerbet de nouveaux vins apparaissent en 2015. Ce sont les Chambolle-Musigny Premier Cru, le Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots et le Clos-Vougeot Grand Cru, et de nombreux changements sont prévus : nouvelles caves...” Le Gevrey-Chambertin Clos des Chezeaux 2013, issu d'un petit clos situé juste en dessous des Premiers Crus, charnu et gras, au nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, est ample et solide, de bouche soyeuse, aux tanins soyeux, parfait sur un lapin en gibelotte ou une poule à la crème. Le 2012 est remarquable, aux arômes d’épices, de cuir et de myrtilles, d’une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues en finale. Le Fixin Premier Cru Les Arvelets 2012, d’une robe d’un rouge rubis intense, est de bouche veloutée, avec de la matière et du fruit. Il y a également le Fixin Les Crais 2012, coloré, un vin corsé et gras, aux tanins puissants, très équilibré, persistant, au nez où dominent les épices, de robe soutenue, ample.

Amélie Berthaut
9 et 18, rue Noisot
21220 Fixin
Téléphone :03 80 52 45 48
Télécopie :03 80 51 31 05
Email : denis.berthaut@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-berthaut.com

Château La ROSE SARRON


Au sommet. L’histoire viticole de cette propriété, datant du XIXe siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C’est actuellement Philippe Rochet aidé par ses deux enfants Damien et Anaïs qui veille à la pérennité du vignoble. Ce domaine s’étend sur 40 ha, dont 30 ha de Graves rouge (5 ha destinés à la production de la Cuvée Damien, élevé 12 mois en fûts de chêne) et 10 ha de Graves blanc dont 2 ha destinés à la production de la Cuvée Anaïs, vin vinifié et élevé 9 mois en fûts de chêne. “Le 2015 a été un millésime difficile au niveau de la maturité, nous explique Philippe Rochet, les pépins étaient verts alors que les analyses disaient que l'on pouvait vendanger. Il peut se résumer en 2 parties : l'une excellente, la 2e bonne. Les rouges sont charnus avec des tanins souples, ils vont bien se comporter en barriques. Les blancs sont aromatiques, fruités. Millésimes en vente en 2016 : les 2012, puis les 2014. Médaille d'Or aux Vignerons Indépendants pour le rouge et aussi pour le blanc sec à Bordeaux. Projet d'acquisition d'une autre exploitation.” C’est donc le moment de déboucher ce Graves rouge cuvée Damien 2012, de couleur grenat profond, aux connotations de mûre, de sous-bois et de violette, volumineux aux papilles, qui mêle finesse et charpente, avec des tanins veloutés. Excellent Graves rouge 2012, coloré, légèrement épicé, concentré mais très élégant, aux tanins mûrs, avec des notes de griotte et de cuir, d’une belle longueur. Il y a également ce remarquable Graves blanc cuvée Anaïs 2013, suave, fin, avec des nuances de chèvrefeuille, de rose et de pomme, vraiment très réussi, d’une longue finale, un vin qui demande une cuisine raffinée, comme des escalopes de veau à la crème, par exemple. Joli Graves blanc 2014, de belle robe, rond mais d'une belle acidité, typé et aromatique, tout en vivacité.

Philippe Rochet

33210 Saint-Pierre-de-Mons
Téléphone :05 56 76 29 42
Télécopie :05 56 63 52 31
Email : contact@la-rose-sarron.com
Site personnel : www.la-rose-sarron.com

CHATEAU PONT LES MOINES


Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. Voilà un remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Louisa 2012, élevé en fûts de chêne durant 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes de 25 ans en moyenne, 65% Merlot et 35% Cabernet-Sauvignon, sur sol argilo-calcaire), charpenté, au nez de fruits rouges surmûris (cerise, cassis), de bouche puissante et corsée, légèrement épicée en finale, de robe grenat intense, tout en nuances, idéal sur un salmis de palombes. Le Bordeaux Bio Bran de Compostelle 2014, aux tanins mûrs, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de griotte, est tout en bouche. Excellent Blaye Côtes de Bordeaux rouge Pont les Moines 2014, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique souple et très équilibrée. Séduisant Bordeaux blanc 2015, de bouche florale, un joli vin qui allie structure et vivacité, où l’on retrouve des nuances de pomme et de citron.

Eric Barrat, Vignobles Gagne et Barrat
La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Télécopie :05 56 23 98 50
Email : chateaupontlesmoines@vinsdusiecle.com
Site : chateaupontlesmoines


> Nos dégustations de la semaine

Château de MAUVES


Au sommet. Dominique et Michel Bouche poursuivent avec talent l’aventure familiale, débutée en 1965 par leurs parents, Bernard et Marie-Thérèse, aujourd’hui à la retraite. Cette jolie exploitation de 29 ha bénéficie d’un sol composé d’une grande variété de cailloutis comprenant des quartz et quartzites ocres, blancs, rouges et rosés, des jaspes, silex et lydiennes... un savant mélange harmonieux et chatoyant, réfléchissant parfaitement le rayonnement solaire. Ces graves redistribuent progressivement la chaleur sur les grappes de raisin. Merlot, Cabernet, Sémillon profitent ainsi de ce doux mûrissement. Ce phénomène naturel aide à produire des vins chaleureux, d’une saveur veloutée, très caractéristique des vins de Mauves. 
La vinification est très suivie par Dominique et Michel Bouche qui utilisent toutes les techniques modernes de thermorégulation. La stabilisation à froid est employée pour le rosé et le blanc, ce qui permet d’élaborer des vins très fruités. Le rouge bénéficie de fermentations plus ou moins longues adaptées au degré de maturation des raisins, toujours dans le but de privilégier le fruit dans les vins, les arômes, la chaleur, la suavité ce qui caractérise d’ailleurs les vins.
“Chaque année est si différente, explique Michel Bouche, aucune n'est identique, et c'est tout l'intérêt de notre métier. Dominique et moi-même, sommes toujours à la recherche d'un fruité qui fait la typicité du Château. Le rouge : 60% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot. Macérations longues. Élevage en moyenne de 18 mois. Le blanc est 100% Sémillon. L’élevage au Château de Mauves est classique, et nous observons une grande homogénéité de qualité entre les cuves de Merlot et celles de Cabernet. Pour moi, plus l’année est difficile, meilleur est le vin car on s’applique énormément. Le fruité c’est la typicité de Château de Mauves, cela est dû à notre façon de travailler. C’est notre père qui nous a transmis ce savoir-faire, c’est un peu notre image de marque. C’est aussi le genre de vin que nous aimons dans la famille, on produit les vins comme on les aime, c’est indéniable. Nous suivons au plus près la nature, nous préférons des vins fruités plutôt que des vins techniques, c’est notre goût mais aussi celui de la nombreuse clientèle qui nous fait confiance et c’est une grande satisfaction. Depuis 2014, nous avons adopté une nouvelle méthode pour nos rosés. Nous faisons du rosé de presse, en pressant directement le raisin comme en Provence, le vin est délicieux, très fruité et aromatique.
Notre vignoble poursuit son évolution, nous passons en vignes à haute densité, nous n’aurons plus de vignes larges, nous effectuons ce travail de restructuration petit à petit. Nos vins s’affirment avec un peu plus de concentration. Nous restructurons le vignoble en basse-densité, vignes étroites, plus de raisins et donc plus de concentration dans les vins, mais nous gardons notre personnalité en produisant des vins sur le fruit, c’est un peu la signature du Château de Mauves. Nous travaillons aussi en culture intégrée, à savoir intégration de la faune et la flore. Nous utilisons de moins en moins de produits phytosanitaires par respect pour l’environnement. En 2016, nous proposons les 2011, 2012, 2014.
Le 2014 est un vin sur le fruit, tanins ronds, arômes de petits fruits rouges bien présents, un vin fruité avec de la puissance bien intégrée. Blanc 2015, 100 % Sémillon, aux notes de fruits de la passion, un vin magnifique. Rosé de pressurage direct, d’un joli rose clair, bien fruité, très séduisant. Château Bédat 2012, cuvée boisée 80% Merlot, est un vin plus structuré, toujours bien fruité car le boisé reste discret.”
En effet, leur graves rouge 2014 (60% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, macérations longues, élevage 18 mois), est généreux, avec des nuances bien caractéristiques de fruits rouges mûrs (cerise, fraise des bois), légèrement épicé en bouche, de charpente solide et fine à la fois. Le 2012, au nez de fruits rouges surmûris, légèrement épicé en finale, de très bonne charpente, est de bouche puissante et corsée. Excellent 2011, charnu et gras, au nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, solide, de bouche soyeuse, aux tanins fondus et harmonieux, vraiment réussi, parfait sur une selle d'agneau rôtie à l'ail en chemise. 
Superbe 2010, de bouche ample et parfumée (mûre, humus...), un vin où l’intensité s’allie à la souplesse, au fruité, avec au palais ces nuances caractéristiques d’épices (cannelle, muscade) et de griotte, aux tanins équilibrés, bien prometteur. “Un petit bijou, poursuit Michel. Vin chaleureux, charpenté mais très distingué, fin et riche au nez comme en bouche, aux tanins très élégants mais bien fermes, au nez complexe avec des arômes de petits fruits rouges (cerise, cassis), de garde. Le millésime sera l’égal du 2009 et peut- être supérieur.” Le 2009 dégage des tanins puissants mais très fins, un vin savoureux, dense et ferme, bouqueté, au nez de truffe et de pruneau, de très bonne charpente, très équilibré, qu’il faut laisser se faire pour profiter de son potentiel réel.
Le graves blanc 2015 (100% Sémillon), finement bouqueté avec des notes de noisette, un vin souple, frais, délicat en bouche, parfumé, sec et suave à la fois. Le 2014 est de bouche ample, vive, avec des notes minérales et citronnées, est un vin à goûter sur des écrevisses, par exemple. Excellent 2012, d’un bel équilibre entre la fraîcheur, la souplesse et le fruité, de jolie robe jaune clair, au nez subtil, parfait sur un saltimbocca de saumon au basilic comme sur un poulet au sel. 
Le 2011, de bouche ample, suave et harmonieuse, vraiment très charmeur, avec ces arômes de fruits de la passion et de fougère, très séduisant en finale. Le 2010 est délicieux, bien structuré au palais, avec des arômes très fins et rafraîchissants d’agrumes, d’une belle persistance, rond et floral en finale, et s’accorde avec tête de veau sauce gribiche ou un veau aux olives.
Goûtez le graves rouge cuvée Prestige Château Bédat 2012, charnu et charpenté, de bouche ample, au nez complexe (cuir, mûre, poivre), riche, tout en puissance et finesse, très réussi, et ce Vin de France rosé Esprit de Mauves, friand comme il le faut, dense et rond, un vin classique, marqué par son fruit.

Famille Bouche
25, rue François Mauriac
33720 Podensac
Tél. : 05 56 27 17 05
Fax : 05 56 27 24 19
Email : chateaudemauves@wanadoo.fr
www.chateaudemauves.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château BOURSEAU


“Aujourd’hui, précise François-Xavier Gaboriaud, le millésime 2010 est un millésime qui apparaît comme l’un des plus agréables, ses tanins qui étaient encore un peu fermes, il y a quelques mois, sont maintenant en train de s’arrondir. Les vins sont de plus en plus agréables à boire et peuvent se conserver encore de longues années. Le 2011 commence à s’affiner, les tanins de sa jeunesse se patinent peu à peu, le côté fruité du vin ressort de plus en plus. Ce sont des vins encore assez jeunes et qui demandent encore 2 à 3 années en cave avant de pouvoir en profiter pleinement. Le millésime 2012 est déjà très bon à boire maintenant. Son côté très fruité et ses tanins très ronds lui permettent d’être apprécié dès à présent. Et, grâce à sa belle acidité, il peut aussi se conserver sans problème pendant encore 5 à 10 ans si l’on dispose d’une bonne cave.
Le millésime 2013 se révèle être très délicat, avec beaucoup de finesse. Notre élevage en barriques de 300l et un plus faible pourcentage de bois neuf pour privilégier les arômes du vin et moins de notes boisées, nous a permis de conserver la fraîcheur et la délicatesse de ce millésime. Il faudra attendre 1 à 2 ans avant d’ouvrir ces bouteilles, et les consommateurs en seront très ravis.”
Voilà, en effet, un savoureux Lalande-de-Pomerol 2013, de couleur rubis foncé, aux parfums de cassis et de poivron, de bouche parfumée, un vin souple et ample. Le 2012 est dense, de belle couleur grenat, une cuvée charpentée, au nez de fruits macérés et d’épices, de bouche riche et fondue à la fois, avec des notes de prune et musc, d’une belle finale. Beau 2011, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d'épices au palais, aux tanins amples mais très fins, un vin complet. Superbe 2010 très parfumé, classique, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, aux tanins présents et savoureux, légèrement épicé en finale. Tout en bouche, le 2009, aux senteurs d’humus et de cassis mûr, est un vin gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, cuir, sous-bois) comme en structure. Le 2008, où s’entremêlent des notes de fruits et de bruyère, riche et parfumé, de belle robe, est un vin très équilibré. Le 2007, d’un rouge profond avec des arômes intenses de fruits rouges frais, un vin souple, de belle base tannique, qui se goûte toujours très bien actuellement.

Véronique, François-Xavier et Jérôme Gaboriaud

Michel LITTIÈRE


Marie-Hélène Chaumont représente la troisième génération, pour ce vignoble sur sols de craie, d’argile, de sable et de marne.
“Notre vignoble est représenté par les 3 cépages champenois qui sont le Pinot Noir, le Pinot Meunier - cépage typique de notre vallée - et le Chardonnay. Exclusivement situé sur les coteaux d'Œuilly et composé de 25 parcelles qui représente 5 ha 50, ce morcellement apporte une diversité d'exposition et de composition du sous-sol (argile, sable, craie,...) permettant des assemblages de vins riches de saveurs, de goûts et d'arômes différents.
Étant très respectueux de l'environnement, nous mettons en place depuis plusieurs années une lutte dite raisonnée. Le suivi de nos vignes se fait avec l'aide d'un technicien, ce qui nous permet de ne traiter que lorsqu'il y a risque de maladie, principalement l'oïdium et le mildiou. Récoltant-Manipulant depuis trois générations, nos vignes et nos vins sont travaillés dans un esprit de famille. De la vendange au pressurage, de la prise de mousse au remuage et du dégorgement jusqu'à l'habillage, nous gérons toutes les étapes de la fabrication de nos champagnes. La vinification se réalise dans une cave moderne avec des cuves en Inox thermo-régulées, les bouteilles sont toutes stockées en caisse gyropalette,... Mais toujours à l'écoute des dernières technologies, nous travaillons dans le respect de la tradition.”
J’ai vraiment apprécié ce Champagne cuvée Grande Réserve, 40% Pinot Noir, 34% Meunier et 26% Chardonnay, vieillissement durant 2 ans,, aux arômes délicats, bien dosé, alliant distinction et structure, est une belle cuvée aux arômes de fruits et de noix fraîche, dense, de belle mousse persistante.
Le Millésime 2010, 40% Chardonnay, 35% Pinot Noir et 25% Meunier, vieillissement durant 4 ans, mêlant rondeur et nervosité, avec ces nuances en bouche de fruits jaunes et de narcisse, de mousse persistante, est à ouvrir sur un sandre. Séduisant Rosé, 11% de vin rouge de Pinot Noir, 89% de vins blancs (40% Pinot Noir, 34% Meunier et 26% Chardonnay), développant en bouche des arômes puissants de fruits frais, une touche épicée, un Champagne ample en finale, parfait avec un fraisier aux fraises des bois ou des poires flambées aux écorces d'orange.

Marie-Hélène Chaumont
15, rue Saint-Vincent (Accueil Cellier : rue des Murs Chenots)
51480 Oeuilly
Tél. : 03 26 58 30 25
Email : champagne-michel-littiere@orange.fr
www.champagne-michel-littiere.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015

 



De VENOGE


Vins LAMBERT


Château TRIANS


Louis ROEDERER


Château GRAND-MOULIN


H. DARTIGALONGUE et Fils


Château FONTESTEAU


Château DARIUS


Château ROUGEMONT


Domaine Vincent BACHELET


Domaine de DEURRE


Château des ROCHETTES


Domaine CHARBONNIER


Maison PETTERMANN


Château HAUT-MACÔ


Château RASQUE


BARILLOT Père et Fils


Château VAISINERIE


Domaine CAMAÏSSETTE


Cave de ROQUEBRUN


Château CLOS de SARPE


Domaine BROBECKER


Pierre BOURÉE Fils



DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CLOS TRIMOULET


CHATEAU LAROQUE


CHATEAU MONT REDON


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU FABAS


CHATEAU DE GUEYZE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales